Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baudouin.gregory.over-blog.com

baudouin.gregory.over-blog.com

Honneur et Patrie, telle est ma devise. Ancien des Troupes Aéroportées, je suis Président du Cercle Jean Moulin. Patriote Républicain; Jean Pierre Chevènement est, avec Jean Moulin, ma référence. Retrouvez ici ma chronique et l'actualité de Jean Pierre Chevènement


2% et clap de fin par Grégory Baudouin

Publié par par Grégory Baudouin sur 5 Juillet 2017, 18:34pm

Catégories : #la Chronique, #Grégory Baudouin

J’attendais de voir le discours du collaborateur du Président Macron avant de réagir aux discours. De celui du Premier Ministre, pas grand-chose à retenir. Un exercice convenu, un annuaire à la Prévert de choses qui seront faites, d’autres qui en fait ne seront pas faites comme l’abrogation de la taxe d’habitation. Premier renoncement ? Première promesse non tenue si ce n’est trahi ?

 

De celui du Premier Magistrat de France, si la forme fut belle, si on sentait la volonté de se mettre au centre de tout, de ré-institutionnaliser la fonction, ce qui est une bonne chose après le déclin des Présidents Sarkozy et Hollande, il doit y avoir du fond. Sur ce, le fond, et ce n’est pas que de la forme, on peut néanmoins s’étonner d’un discours du Président devant les Parlementaire, alors qu’il n’est pas responsable devant eux, et qu’il n’a pas de mandat impératif devant eux. Je ne peux croire que le Président Macron méconnaissait ce point de droit. Serait ce afin d’institutionnaliser un discours de la Nation en lieu et place du discours devant la Nation des USA ? Sauf que le France n’est pas un Etat fédéral, à moins qu’emporté par un élan de changement des institutions, telle soit la volonté de la PrésipÔté dans sa pensée complexe.

 

Je ne retiendrais que 2 choses de celui de la Présidence. Un bon point : la réduction d’un tiers du nombre des parlementaires. Un mauvais point : « l’état d’urgence sera aboli d’ici l’automne ». Peut-être ne le savons-nous pas, et que la raison d’état ne l’a pas dit, mais peut-être que le terrorisme sur le Territoire National est une histoire ancienne. On ne nous dit pas tout. Surtout si c’est complexe. Peut-être parce que ceux qui ne sont rien ne peuvent pas comprendre. Ce qui expliquerait aussi dans ce cas, le budget futur de la défense. Enterrement en aluminium de notre outil défense, et mise au cimetière des indigents de notre sécurité intérieur. Visiblement, nous aurons bien quelques gadgets pour amuser la galerie, mais rien de conséquent. On a beau dire devant la galerie que « ces gens-là sont des terroristes, ils ne sont rien, ce sont des voyous ». (sic). En attendant, à baisser pavillon en OPEX et en TN, en désarmant de fait notre sécurité intérieure et extérieure, c’est la vie des français que l’on risque, et ce sont des enfants de France, que l’on envoient risquer leur vie en Opérations Extérieures avec des pistolets à eau ou des nerfs.

 

L’invitation du Président Trump, à l’aune de cela, ne parait alors plus comme une volonté de s’imposer à l’international, en général, et aux USA en particulier, mais bien comme une vassalisation, d’un petit qui fait venir le grand, et ce n’est pas une nouvelle poignée de main, fusse-t-elle énergique, qui pourra changer la donne ou les apparences. Il y a les images et les actions. La France n’a plus le temps de faire uniquement dans le symbole, il y a urgence. Clap de fin pour l’état d’urgence, 2% pour la défense, mauvais symbole, mauvaise augure.

 

 

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que la Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

2% et clap de fin par Grégory Baudouin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents