Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baudouin.gregory.over-blog.com

baudouin.gregory.over-blog.com

Honneur et Patrie, telle est ma devise. Ancien des Troupes Aéroportées, je suis Président du Cercle Jean Moulin. Patriote Républicain; Jean Pierre Chevènement est, avec Jean Moulin, ma référence. Retrouvez ici ma chronique et l'actualité de Jean Pierre Chevènement


Réseaux asociaux par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 30 Novembre 2015, 21:47pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

Alors que nous revenions du salon de l’airsoft avec des amis, je ne parvenais pas à répondre à un commentaire sur un réseau « social ». Après plusieurs essais infructueux, je m’apercevais que j’avais été déconnecté par ledit réseau « social » que j’utilisais. Motif : une photo que j’avais postée, non pas sur mon mur, mais sur ma page « humour, sexe et airsoft : Brigadier Taxi Saint Low Team », avait été signalée par un cul béni et serré.

 

Ce réseau social que j’appelle moi asocial, je ne l’utilise que pour faire de la publicité à mes publications sur mes pages « Cercle Jean Moulin », « Honneur et Patrie et par Saint Michel, vive les Paras » ainsi que «  Brigadier Taxi Saint Low Team ». Mon but n’est pas d’y notifier le fait d’avoir un pet de travers, ou la constitution de mes sels. Sur ce réseau asocial dis-je, on peut y voir de tout, sauf du cul ! Ainsi, vous y verrez des scènes, des textes, des photos, des vidéos « raciste, antisémite, violente, de bagarre, de passage à tabac, voire d’égorgement et de décapitation » MAIS surtout pas un bout de sein, pas un bout de cul, et encore moins une lèvre vaginale, ou un bout de gland. Et c’est ce qui est symptomatique de la société de nos jours.

 

On n’a jamais autant parlé de sexe. Et la pudibonderie fait un retour en force. Regardez le nombre de seins nus sur les plages. D’aucun passe leur temps sur ces réseaux, avec des centaines, voire des milliers d’amis. Mais ces mêmes personnes sont incapables de communiquer avec des personnes non virtuelles. Mettez-les, les unes à côté des autres, elles échangeront quelques mots. Puis elles iront ensuite sur leur mur, et condescendrons au must de la communicabilité, à se montrer mutuellement les photos de leurs amis postées. Ceci plutôt que de se faire leurs propres souvenirs, en immortaliser les instants qu’elles passent ensemble.

 

Et alors que dire des fils de Pétain qui sont favorisés, encouragés par ces réseaux, qui, bien planqués derrière leurs écrans, signalent à tour de bras anonymes vos publications, et vous donnent du mon ami en réseau voir dans la vie réelle. Leurs dénonciations ne sont qu’une version moderne des lettres anonymes sous la collaboration, d’où leur surnom de fils de Pétain. Mais les critères restent plus que flous.

 

Quand je signale je le dis à la personne MOI. J’ai donc signalé dernièrement une vidéo qui avait pour légende « autant passer aux travaux pratiques ». Sur celle-ci on pouvait voir un plan fixe sur une mosquée, puis celle-ci s’effondre totalement suite à une explosion.

 

A la suite de quoi apparaissent 2 nazis en uniforme, chantant un chant nazi. Que croyez-vous qu’il me fut répondu !!! J’ai eu la surprise d’avoir le message suivant: « nous vous remercions de nous avoir signalé cette publication, pour apologie de la haine. Pour le moment, il n’a pas été supprimé parce que nous avons déterminé qu’il n’enfreint pas les standards de la communauté …. ; Veuillez nous informer si autre chose vous préoccupe. Nous souhaitons que, bla, bla, bla …. Reste un lieu sûr et accueillant pour tous ».

 

N’y a t’il pas du « foutage de gueule » là ?

 

Pour ces raisons. Pour les fils de Pétain. Du fait des amitiés virtuelles. Du fait des amitiés qui ne se voient plus dans la vie réelle, pour ne se prouver que dans l’irréel. Je suis de ceux qui, à l’instar des formidables humoristes de « si tu écoutes, j’annule tout » tous les jours sur France Inter, préfère parler maintenant de « réseaux asociaux ». Tant ils font semblant de tisser des liens, mais surtout de les détruise. Sans parler de l’argent qu’ils se font sur votre dos, en vendant sans votre accord, toutes les données que vous leur fournissez.

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

 

Réseaux asociaux par Grégory Baudouin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents