Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baudouin.gregory.over-blog.com

baudouin.gregory.over-blog.com

Honneur et Patrie, telle est ma devise. Ancien des Troupes Aéroportées, je suis Président du Cercle Jean Moulin. Patriote Républicain; Jean Pierre Chevènement est, avec Jean Moulin, ma référence. Retrouvez ici ma chronique et l'actualité de Jean Pierre Chevènement


Pur et race pure par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 7 Septembre 2015, 20:50pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique, #république moderne, #Jean Pierre Chevènement

Il ne viendra donc pas. Qui ? Lui. Un de ceux en politique qui se disent tellement près du peuple mais qui ont une telle idée de leur personne qu’ils pourraient parler d’eux à la troisième personne. Il s’agit de Monsieur Mélenchon, Méluch quand il veut faire peuple et être populaire. C’est d’ailleurs marrant de voir le glissement sémantique qui fait que « populiste » est devenu péjoratif. Si péjoratif….

 

 

« Je t’avais prévenu » a-t-il dit. Il a tellement prévenu qu’il n’a pas eu la politesse de faire parvenir une lettre ouverte mais s’est contenté très courageusement de la mettre directement sur son blog. Quand on ne prend pas la peine de faire parvenir le courrier à son destinataire, il n’est pas utile de la terminer avec de multiples « mon très cher » et « avec toute mon amitié » etc… cela en dit long à mon sens sur l’expéditeur. Ce « je t’avais prévenu » sonne un peu comme une sentence, comme s’il disait « j’ai raison de fait » mais surtout « après moi, le déluge ». La chienlit donc.

 

La réunion est donc repoussée « sine die ». Espérons que ce ne soit pas « in memoriam ». En tous les cas, alea jacta est. Errare humanum est aurais-je pu dire à Méluch si je l’avais eu en face de moi. Hélas, on ne dit pas ça à Méluch. On peut lui dire beaucoup de choses- et encore- mais pas qu’il se trompe ; et pourtant les faits sont cruels.

 

Si LA réunion est repoussée, celle des Patriotes l’est tout autant. Il serait temps que le petit petit père du peule comprenne que sa voix et son front sont sans issue, une impasse. Il serait temps qu’il définisse qui est, qui sont ses véritables ennemis. A nous faire continuellement taper dessus par la gÔche, à voir cette même gÔche se faire continuellement taper dessus par la bien pensance de la gauche radicale (il ne faut plus dire extrême-gauche), laquelle ne nous loupe pas aussi d’ailleurs ; cela me fait penser au PC allemand dans les années trente qui préférait taper sur les sociaux-démocrates plutôt que sur Hitler, disant que c’était la politique des sociaux-démocrates, « social- traitres », qui mettait Hitler au pouvoir. Cela me fait penser à ce même PC, toujours aux ordres, qui en Espagne Républicaine à la même époque préférait taper sur tout ce qui était POUM (trotskyste) et CNT – AIT (anarchistes) et autres Républicains pur jus plutôt que sur Franco, disant encore une fois que c’était la politique des Républicains qui mettait en place Franco. Même cause, mêmes effets et même punition serais-je tenté de dire.

 

L’histoire a parlé. Le petit petit père du peuple ne pourrait-il pas regarder en arrière plutôt que sa carrière ? Autant les Socs me gonflent, autant j’ai conscience, moi, au vu de l’histoire, où se trouve ma droite, où se trouve ma gauche, où se trouve mon extrême-gauche, où se trouve mon extrême-droite. Je sais vers qui il faut que je tourne mes piques. Auquel cas, si je me trompe de cible, si nous nous trompons de cible, alors ils pourront s’installer tranquillement sur les ruines de nos champs de batailles. A trop se vouloir pur, on peut faire place à ceux se disant de pure race.

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

Pur et race pure par Grégory Baudouin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents