Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baudouin.gregory.over-blog.com

baudouin.gregory.over-blog.com

Honneur et Patrie, telle est ma devise. Ancien des Troupes Aéroportées, je suis Président du Cercle Jean Moulin. Patriote Républicain; Jean Pierre Chevènement est, avec Jean Moulin, ma référence. Retrouvez ici ma chronique et l'actualité de Jean Pierre Chevènement


Temps X et dernière scéance par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 16 Février 2015, 19:59pm

Catégories : #la Chronique, #Grégory Baudouin

Aujourd’hui le prestataire de service qui me fournit des transports était dans la science-fiction. Il faut croire que je leur ai laissé à penser que j’avais le don d’ubiquité ou la capacité de me télétransporter. J’avais l’impression de me retrouver dans « Star Trek », vous savez ce soap opéra qui a fait des spins –off, c’est-à-dire des séries dérivées de l’original. En la matière, « Star Wars » a eu plusieurs déclinaisons, surtout en dessins animés, mais elles restaient toujours dans l’esprit. Bon, il faut dire que je suis plus que fan et que sur ce coup j’aime à être partial.

 

 

Avant les films de guerre, je vouais une véritable passion à la science-fiction. Que n’ai-je été impressionné est scotché devant « La planète interdite »,  « La machine à remonter le temps » et tant d’autres. J’aimais ces univers en noir et blanc pour beaucoup, et je les aime toujours d’ailleurs. Certes, aujourd’hui, je vois tous les effets spéciaux « très spéciaux », mais quel charme désuet. C’est en ce temps-là que je dévorais tout Jules Verne. Je lisais tous les soirs, et en fermant les yeux j’étais le héros et je refaisais le scénario de ce que j’avais lu. A 7 ans, le mari de ma marraine m’amenait « afin de s’abriter », voir « Star Wars ». Aujourd’hui encore je le regarde, après l’avoir vu des dizaines de fois, et le générique me donne toujours autant de frissons lorsque je vais le voir sur grand écran. Imaginez l’impatience qui est la mienne à attendre l’épisode VII.

 

 

Un peu plus tard, à l’adolescence, toute la semaine j’attendais avec impatience le samedi afin, non pas de pouvoir sortir, mais de pouvoir me mettre devant le petit écran afin de me gaver des frères Bogdanoff et de «Temps X». Ils rediffusaient une série en format court en noir et blanc qui s’appelait « La quatrième dimension ». C’est aussi à ce moment-là que, par un hasard mémorable, ne sachant pas quoi lire, j’avais un nouveau choc quand je découvrais Isaac Asimov avec « Fondation ». Ne sachant pas faire dans la demi-mesure, avec le temps, j’ai acquis tous les ouvrages écrits de « Star Wars » et d’Isaac Asimov.

 

Le temps passe et il en faut toujours plus. Le cinéma nous en donne toujours plus. Le numérique a supplanté le mat painting des premiers épisodes de « Star Wars ». Il faut du blockbuster. Mais c’est toujours avec nostalgie et plaisir que je mets devant les épisodes IV, V et VI de « Star Wars », ou devant un bon vieux film de science-fiction des années 60.  A l’heure des films en 3D, le génial Eddy Mitchell, nous offrait avec l’émission « La dernière séance » une diffusion de « L’étrange créature du lac  noir » le 19 octobre 1982. La France de Mitterrand courrait les buralistes afin d’acquérir LA paire de lunettes ad hoc afin de voir le film en 3D. Ce soir-là, la France entière regardait FR3 équipée de lunettes en carton avec un œil vert et un œil rouge. Ça avait une autre gueule qu’ « Avatar ».

 

Après, l’heure du repos était arrivée, la Force avait été avec nous. Salut et Fraternité.

Temps X et dernière scéance par Grégory Baudouin
Temps X et dernière scéance par Grégory Baudouin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents